Derniers articles/Billets sorties

*** MAJ du planning général des sorties (le 04/09/17) *** / SORTIES : ♠ Bragelonne => Septembre / ♠ Chat Noir 2017 / ♠ Hachette/Black Moon => Juillet-Août-Septembre / ♠ J'ai lu => Septembre / ♠ Milady => Septembre / ♠ Milady romance => Septembre / ♠ Pocket Jeunesse => Septembre / ♠ Autres sorties => Sorties Septembre [41]

Mes derniers avis

      

dimanche 21 mai 2017

Les mystères de Larispem, tome 1 : Le sang jamais n'oublie de Lucie Pierrat-Pajot

Auteur : Lucie Pierrat-Pajot
Genre : SF- Steampunk - Young Adult
Edition : Gallimard Jeunesse
Parution : le 8 avril 2016
Pages : 257 pages
Prix : 16 euros



Larispem 1899 - Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent…? Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville.
Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Parce que les univers steampunk me tentent toujours beaucoup, j'ai jeté mon dévolu sur Les mystères de Larispem, qui n'était pas du tout dans mes prévisions de lectures. Mais bon il a commencé à me faire de l'oeil il y a peu et vu qu'il n'arrêtait pas de me faire du rentre dedans, j'ai cédé.


Larispem c'est en fait le nouveau petit nom de Paris. L'auteure est partie de la révolution de 1871, de la semaine sanglante, et a fait des perdants d'origine, les gagnants (et vice-versa). L'auteure s'est lancée dans une uchronie, ni plus, ni moins. Si on a quelques informations sur le reste de la France, Larispem est une cité état à elle toute seule, elle ne fait donc pas partie de la France et l'intrigue se déroule exclusivement entre ses murs. Le pouvoir en place a fait en sorte que Larispem ait ses propres lois, son propre éclat en développant notamment des automates et autres machines à vapeur ou volantes et j'en passe. Les singularités de cette cité se bousculent et parsèment les différents chapitres de ce premier tome. Lorsque le lecteur est invité à prendre part à l'histoire, cela fait déjà plusieurs années que Larispem fonctionne indépendamment et d'anciennes familles déchues sont en quête de vengeance.

J'ai trouvé ce tome encourageant. Son principal défaut c'est qu'il manque de profondeur, c'est un tome qui reste très introductif. Il est assez court, il fait 257 pages et pour un premier tome c'est peu surtout quand on sait qu'on suit trois personnages et que l'auteure présente un univers fourmillant de bonnes idées. Globalement elle n'a pas beaucoup le temps d'entrer dans les détails, de ce fait les personnages sont peu creusés, mais restent engageants, et l'intrigue ne décolle pas beaucoup. On reste sur des bases, des bases prometteuses, l'aperçu de ce qui pourrait se passer me confortent dans l'idée de lire la suite, mais il n'empêche que je suis restée sur ma faim en refermant ce premier tome.

L'auteure pose ses pions, elle met en place son décor, elle nous donne un bel aperçu de son univers, d'un élément fantastique qui vient se greffer au monde steampunk qu'elle nous présente, mais à la fin de cette lecture, j'ai trouvé tellement dommage de ne pas en avoir plus à me mettre sous la dent. L'ensemble de ce tome aurait mérité plus de descriptions et malgré la richesse dont il fait preuve, je n'en ai pas ressenti le plein potentiel. L'univers malgré de bonnes idées n'est donc pas assez éclatant, les personnages malgré un intérêt ne vont pas jusqu'à être attachant et enfin l'histoire malgré des éléments alléchants se contente juste du minimum. Cela reste une lecture agréable, les illustrations en début de chapitre ajoutent un joli plus, mais j'aurais aimé que Lucie Pierrat-Pajot aille plus loin. Je lirai tout de même la suite avec curiosité afin de voir s'il y a du mieux.


Retrouvez d'autres avis sur la page bbm du livre :
Logo Livraddict

Dans la même série :
1. Le sang jamais n'oublie
2. Les jeux du siècle - le 25 mai 2017

6 commentaires:

  1. Moi aussi j'aime bien me plonger dans du Steampunk... Ça fait changement et c'est rafraîchissant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que vu qu'il n'y a pas beaucoup de titres qui paraissent chez nous, dès qu'un titre est dispo et qu'il m'intéresse c'est toujours chouette. :D

      Supprimer
  2. Ah zut, il me tentait bien... Bon après c'est un premier tome, il faut peut-être laissé sa chance à la saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est bien mon intention ;). Après il est peu épais et c'est dommage parce que l'auteur aurait pu étoffer davantage ce premier tome et bon laisser sa chance il faut avoir du temps lorsqu'un tome 1 est bien mais pas assez bon non plus ^^

      Supprimer
  3. Je ne pensais pas que ce livre était du Steampunk... En tout cas, il me tente bien même si je n'en fait pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce côté du roman reste assez léger quand même je trouve :)

      Supprimer

Merci de votre passage et de votre message. Je modère mes commentaires donc ils s'afficheront une fois validés.